La nuit du cirque

Famille Musique Cirque

La nuit du cirque

Deux spectacles des compagnies La Libertivore et Bab Assalam avec Sylvain Julien

ether
13 novembre 2021
  • dès 7 ans
  • à partir de 19h

Houdremont et la Maison des Jonglages s’associent pour participer à l’initiative du réseau Territoires de Cirque et mettre le cirque à l’honneur, le temps d’une nuit.


La nuit du cirque c’est du cirque partout en Europe pendant 3 jours ! Découvrez toute la programmation sur le site de La Nuit du Cirque

Avec la Maison des Jonglages, scène conventionnée

!! INFOS TRANSPORTS !! Attention, le RER B ne circulera pas le week-end du 13-14 novembre, voici les alternatives : Ligne 7 (arrêt 8 mai 1945) puis T1 (arrêt 6 routes)
T1 (arrêt 6 routes)
Bus 302, 253 (arrêt Genève), 143 (arrêt Langevin Wallon), 150, 250 (arrêt Michelet)

Samedi 13 novembre
Ether 19h – durée 1h
Derviche 21h – durée 1h10
à partir de 7 ans

ETHER (REPORT)

ether
Texte

Ce qui nous lie 
Quels choix s’offrent à nous lorsque l’on se retrouve contraints de se partager un même territoire ? Rester à distance, s’affronter, se soutenir, fusionner ? Ether, premier spectacle d’une trilogie sur les liens que tissent les humains entre eux, est un duo aérien, mêlant danse et cirque dans un décor lunaire. Tantôt sœurs, ennemies ou étrangères, deux êtres suspendus à des fils, entre ciel et terre, explorent tous les aspects de leur relation dans cet espace clos et hors du temps.

 

Compagnie La Libertivore 

écriture, chorégraphie : Fanny Soriano
interprètes : Pauline Barboux et Jeanne Ragu 

La compagnie Libertivore est soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis.

Derviche (report)

derviche
Texte

Concert-spectacle habité
Trois virtuoses - deux musiciens classiques syriens (ouds et percussions) et un clarinettiste français - nous entraînent dans un envoûtant voyage musical aux confins de la transe, entre rythmes orientaux et live-electro. Ils accompagnent et sont accompagnés d’un circassien, à la fois danseur, manipulateur d’objets et de cerceaux. Tous les quatre revisitent, ici et aujourd’hui, la figure du derviche tourneur, transformant la transe soufie en poésie circassienne.


Musique : Bab Assalam
Avec : Khaled Aljaramani (oud, chant), Mohanad Aljaramani (percussions, oud, chant), Raphaël Vuillard (clarinettes, live electronic), Sylvain Julien (danse, cerceaux)